• LE BÉRIMBAU


    Cet instrument de la famille des arcs est originaire du continent africain. Il se joue debout, la calebasse portée au niveau du ventre avec un mouvement alterné d'avant en arrière et en frappant la corde métallique à l'aide d'une très fine baguette de bois. La main qui soutient l'instrument tient également un anneau en métal ou un galet, qu'elle applique à la corde pour donner divers effets. Un petit caxixi, tenu avec la baguette, accompagne les rythmiques. Le berimbau s'accorde en tendant l'arc ou en déplaçant la calebasse. Les différentes tailles de calebasse (Viola, Gunga) font d'un bérimbau sa spécificité dans l'ensemble.
    Le bérimbau, est un symbole de la capoeira. Il servait à l'origine à avertir ces combattants des arrivées inopportunes. Constitué d'un arc de bois (biriba) et d'une calebasse, on joue avec une baguette et une pierre (ou pièce de métal), avec laquelle on produit les différents sons qui forment les rythmes. Il accompagne au son des vibrations de sa corde d'acier les combattants de Capoeira dans le rythme de leurs mouvements. Les combattants réunis en cercle chantent et claquent des mains dans ce même rythme.


    votre commentaire
  • Le Groupe Senzala a été créé au début des années 60 à Rio de Janeiro dans le quartier de Laranjeras.
     <?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p></o:p>

    En 1967 il recherche une plus grande expérience et s'inscrit au tournoi Berimbau de Ouro. A la surprise générale, il remporte le tournoi trois fois de suite. En plus de la maturité, il gagne le respect et la gloire nationale. <o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Plus tard, à la fin des années 80, le groupe se décentralise et ses membres enseignent dans différents clubs, académies et universités. Ils se réunissent souvent à l'occasion de la formation des nouveaux "maîtres" et des graduations d'élèves

    <o:p></o:p>

    L'un des fondateurs du Groupe Senzala, le mestre Garrincha, a adopté après la décentralisation une méthode didactique et pédagogique pour développer un système d'enseignement pour les enfants en créant par la même occasion « l'école Senzala de capoeira » et le projet Capoeira do Futuro. Ce dernier consiste à initier à la capoeira les enfants dans les crèches et les écoles primaires. <o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Actuellement le groupe Senzala est présent partout au Brésil et dans différents pays d'Europe (France, Suisse, Allemagne, Espagne, etc.) en Asie et aux Etats Unis. Des milliers d'élèves s'entraînent au sein de ce groupe et une dizaine de maîtres et des centaines de professeurs ont été formés depuis.

    <o:p></o:p>

    Grâce à l'engagement personnel de chacun de ses membres, un niveau technique élevé et le respect des valeurs historiques de la Capoeira ont fait du groupe Senzala l'un des plus connus au Brésil et à l'étranger.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique